CFDT EMPLOI

Non à la suppression des emplois à Pole Emploi ! Non à la privatisation de Pole Emploi!

19 Sep 2017

 

 

Depuis quelques heures circulent dans les media des rumeurs sur des projets de « dégraissage » au sein de Pole Emploi dans le cadre du plan de réductions des finances publiques 2018 qui sera débattu dans les prochaines semaines.

Ce matin la Ministre du Travail, Muriel Penicaud, annonce concernant Pôle Emploi que sur les 50 000 salariés…  « quelques centaines seront en évolution comme chaque année et que tout cela sera annoncé la semaine prochaine .

 

Pour la CFDT Emploi, ces annonces contradictoires et confuses ne sont pas compatibles avec les missions dévolues à Pole Emploi et la forte charge de travail que les salariés de Pole Emploi vivent au quotidien.


L’avenir de Pole Emploi ne peut être conçu en mettant en discussion ce qui constitue sa première richesse : son personnel ! Plusieurs échecs numériques récents (Bob emploi) le prouvent.


La CFDT Emploi exige au plus vite une clarification de la Direction:

les représentants du personnel doivent être informés sans délai de toute évolution impactant l’organisation et les effectifs de Pole Emploi.

 

Depuis plusieurs mois, plusieurs années, la CFDT Emploi se bat pour construire les fondations sociales de Pole Emploi et de son personnel : c’est tout l’enjeu des négociations dans lesquelles nous nous sommes fortement engagés (GPEC, QVT, Egalité Professionnelle) et des discussions actuelles autour de la classification des emplois et de l’accord Senior à venir qui doivent nous permettre de sanctuariser des budgets importants pour la sécurisation du personnel de Pole Emploi.


 

Le 22 septembre, date du prochain CCE Pole Emploi : la CFDT demandera des comptes à la Direction et exigera des réponses pour l’avenir du personnel de Pole Emploi !

 

 

 

Please reload

Please reload