CFDT EMPLOI

Accord Qualité de Vie au Travail : Focus sur le numérique

6 Jul 2017

Pour la première fois dans l’histoire de Pole Emploi, un accord sur la Qualité de Vie au Travail commence à se mettre en place depuis le mois d’avril 2017. Il revêt une grande importance dans le contexte actuel de Pole Emploi.


Cet accord contient plusieurs revendications importantes portées par la CFDT depuis plusieurs années sur des thématiques liées aux conditions de travail. Il constitue une première base pour répondre aux impacts du numérique  au sein de Pole Emploi : nos emplois se transforment et les nouvelles technologies prennent une place de plus en plus importante.


Nous nous devons donc maintenant d’anticiper ces impacts, identifier les opportunités que ces nouvelles technologies peuvent apporter et les contraintes qu’elles introduisent.
Il s’agit pour la CFDT d’apporter par cet accord ce que la Direction a beaucoup négligé les années passées : l’anticipation, la formation, l’accompagnement à l’évolution des activités et des technologies par une plus grande prise en compte de la situation de chaque salarié et agent Pole Emploi


Télétravail :

 

Les premiers effets de l’accord portent sur la généralisation du télétravail dans tous les établissements Pole Emploi (dans la limite de 10% de télétravailleurs la 1ere année, 15% la 2è année et 20% sur la 3è année de l’accord).
Les réponses aux demandes de télétravail et de travail de proximité devaient être transmises aux agents par la Direction avant la fin du mois de juin.
Le démarrage effectif du télétravail est prévu à compter du 01er octobre prochain (et le 01er mars 2018 pour les encadrants)


Pour en savoir plus : Lire la FAQ CFDT sur le Télétravail

 

 

Droit à la déconnexion :

 

Dans les prochains jours, les emails reçus en dehors des horaires habituels de travail intègreront des bandeaux de sensibilisation et d’alerte rappelant que seule l’urgence peut justifier l’envoi et la réponse à des messages électroniques professionnels sur ces horaires.

 

D’autres actions suivront et devront permettre, pour la CFDT, d’apporter des réponses concrètes aux impacts du numérique dans nos quotidiens de travail :

 

  • un meilleur encadrement de l’utilisation des outils collaboratifs internes,

  • la mise en place d’un outil d’auto-évaluation sur la maitrise des outils numériques,

  • le renforcement la reconnaissance du rôle des ambassadeurs du numérique,

  • la garantie de temps de planification pour pouvoir « traiter » les informations reçues par mail en cas d’absence supérieure à 5 jours 

  • des actions visant à encadrer la volumétrie des mails par la co-construction d’une charte véritablement opérationnelle

  • la mise en place en 2018 d’un état des lieux sur les mails échangés en dehors des horaires de travail et la construction de solution à apporter.

 

Expression des salariés :

 

Pour la CFDT, la transition numérique ne pourra fonctionner dans nos champs professionnels que par une véritable concertation avec les salariés…
L’accord QVT prévoit notamment la mise en place d’Espaces d’Expression qui est un des enjeux essentiels de cet accord pour permettre aux salariés d’évoquer les problématiques liées aux conditions de travail et conditions d’exercice de leur métier…
La CFDT interviendra dès la rentrée pour accélérer la mise en œuvre de ces espaces.


Pour en savoir plus : Lire notre article sur Espaces d'Expression des Salariés


Mais la CFDT mobilisera aussi d’autres outils dans les prochains mois pour VOUS donner la parole sur l’impact du numérique et des nouvelles technologies dans votre quotidien et continuer ainsi de construire des propositions visant à redonner du sens de nos métiers et améliorer nos conditions de travail.

 

A suivre…

Please reload

Please reload