CFDT EMPLOI

Expérimentation « Conseiller référent Indemnisation », la CFDT demande une réelle prise en compte de l’avis des conseillers dans l’évaluation du dispositif !

25 Apr 2017

La direction générale a présenté une expérimentation sur la mise en place d’un conseiller référent indemnisation lors du CCE Pole Emploi du 4 avril 2017. L’objectif est de mesurer l’intérêt pour que chaque demandeur d’emploi accompagné par un conseiller référent dispose également d’un « conseiller indemnisation dédié » (qui serait son interlocuteur pour toute question sur ses allocations). Cette expérimentation aura lieu sur 11 agences réparties dans 4 régions : l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bretagne, l’Occitanie et la Corse et doit démarrer en juin et juillet 2017 pour se terminer en mars 2018.

 

Pour la CFDT, l’importance de cette expérimentation au regard des impacts potentiels qu’elle aura pour une partie du personnel et sur les demandeurs d’emploi doit faire l’objet d’une clarification sur ses critères d’évaluation. La Direction propose en effet une mesure des résultats uniquement basée sur les Indicateurs de la Convention Tripartite, ce qui est loin d’être suffisant. L’avis des conseillers et l’impact de cette nouvelle organisation sur leurs conditions de travail doivent être pris en compte en lien direct avec l’accord qualité de vie au travail qui stipule clairement que les nouveaux projets doivent intégrer cette dimension ! Or pour la CFDT, le compte n’y est pas au regard de la présentation faite en CCE.

 

Par ailleurs, un point fait l’objet d’un désaccord de fond avec la direction générale : cette dernière se refuse à parler de logique de portefeuille et a décidé à ce titre de ne pas calibrer le nombre de Demandeur d’emploi affecté à un conseiller référent indemnisation. Pour la CFDT et quoi qu’en dise la direction, on est bien dans une logique de portefeuille des demandeurs d’emploi sur l’indemnisation. Cette posture de la direction soulève de nombreuses interrogations sur la charge de travail des conseillers indemnisation, en particulier en lien avec la temporalité actuelle du projet « trajectoire GDD » qui risque aussi avoir un impact sur la charge de travail indemnisation dans les agences Pole Emploi.

 

La CFDT suivra de très près les résultats de cette expérimentation, dans le cadre du bilan intermédiaire CCE en novembre 2017 et dans le cadre du bilan final en mars 2018 : les conseillers doivent être associés de manière étroite aux changements qui les concernent et qui impactent directement leurs conditions de travail.

 

 

Retrouver l'information détaillée concernant cette expérimentation et la position de la CFDT en téléchargeant le compte rendu du CCE d'avril 2017 :

 

Télécharger le compte rendu du CCE du 4 avril 2017

 

 

 

 

Please reload

Please reload