CFDT EMPLOI

STOP A LA PRÉCIPITATION !

24 Oct 2016

Alors que des rumeurs circulent depuis plusieurs mois sur la « disparition de 2000 postes GDD » la direction accélère brutalement les évènements en ce début d’automne en pleine négociation sur la GPEC.

 

  • Sans consultation des instances CE et CHSCT et au mépris des salariés des établissements Pole Emploi,

  • Sans attendre le résultat de la négociation nationale actuellement en cours sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC),

Sur les sites, Pôle Emploi saute des étapes et incite avec insistance les salariés GDD à se positionner sur des postes intermédiation sans la condition pourtant indispensable du VOLONTARIAT (suppression des doubles compétences, basculement d’agents de la filière gestion des droits vers celle de l’intermédiation).

 


Cette façon de faire est inadmissible !


La question de l’avenir professionnel des agents ne peut pas se gérer à la hussarde ! En effet, la direction de Pole Emploi s’appuie sur les gains de productivité liés à la liquidation automatique des dossiers et à l’arrivée de la DSN pour justifier ces reconversions forcées de poste.

 

Pourtant nous n’avons à ce stade aucune information complète sur la réalité des gains de temps
obtenus dans les agences : les flux d’accueil ne sont pas en diminution, les mails.net continuent d’affluer ; la gestion des attentes et la GED reste chronophage… la vie d’un dossier ne se limite pas à son enregistrement en ligne !

 


Pourquoi cette précipitation et ce manque de concertation ?
Il faut que les bruits de couloir cessent !

 

Sur un projet aussi important pour l’avenir de Pole Emploi et de ses salariés, la CFDT ne peut que condamner ces procédés et alerter sur ses conséquences..
Ces pratiques doivent cesser pour
redonner toute sa place au dialogue avec les représentants du personnel.

 

 => La CFDT ne restera pas sans réagir et fera respecter les dispositions légales et la CCN de Pôle Emploi !

Please reload

Please reload